Formule Bistrot

Entrée + plat

ou

Plat + fromage ou dessert

17 €

Entrée

+

plat

+

fromage ou dessert

20 €

Plat unique

15 €

Entrées

Assiette de terrine de campagne maison et charcuterie

Foie gras maison et ses toasts +3€

Salade Périgoudine

ou

Salade vegan composeée selon la saison

Plats

Les plats sont garnis aux choix, de frites, de salades ou de la garniture du moment.

Salade Périgourdine ou Salade Vega, composée selon la saison

Pièce de boeuf du boucher, beurre maître d’hôtel, sauce au poivre ou juste grillée

Pièce du poissonnier, sauce beurre blanc ou juste grillée

Tous nos plats sont élaborés dans notre cuisine, à base de produits frais et de saisons.

Fromages

Fromage blanc en faisselle

Séléction de fromages

Desserts

Crème brulée

Baba au rhum

Tarte aux fruits de saison

Carte de glaces

Menu du Moment

Voir Ardoise

Entrée + plat

+ fromage ou dessert

+ 25cl. de boisson

+ café

17,50 €

La Carte à emporter

Burgers

Le “Standard”, à l’appareil 7€

Pain Bun’s, légumes, steak haché, avec ou sans cheddar

Le Rennomé “Diliburger”,

même si on n’a pas changé le nom 8€

Pain Bun’s, légumes, pickles maison, lard, steak haché, cheddar

Le Blochon et “Reblochon”, dix de der 8€

Pain Bun’s, légumes, Reblochon, steak haché

Le “Végète à Rien” et c’est mieux ainsi 8€

Le “Pou’les Burger”, un burger partisan

Le “Tournant” 9€

Des recettes tournantes à vous faire tourner la tête

Tenders

Filet de poulet panés et frits par nos soins

Portion Grande Faim  13,50€

Environ 4 pièces

Portion Petite Faim  7€

Environ 2 pièces

Sauces au choix

Pour accompagner votre commande

Toutes nos sauces sont faites maison sauf le Ketchup

Nous pouvons pimenter les sauces sur demande

Sauce Maison

Sauce Burger

Mayonnaise

Curry

Ketchup

L’EQUIPE —

La nouvelle aventure de deux amis

Il y a trois ans, Christine annonce qu’elle souhaite vendre. Renaud y voit une bonne occasion « d’accomplir son rêve d’avoir son propre établissement » en reprenant l’établissement avec son ami et associé Julien Lévêque, derrière les fourneaux. De ce tandem est née le 15 décembre 2020 «La Dili» et son concept de fast bistro avec des burgers, tenders ainsi que des plats bistronomiques comme le souhaite Renaud, réunis au sein d’une carte réduite qui plaît à Julien. « J’aime travailler une petite carte avec des produits locaux de qualité », commente-t-il.

Le contexte sanitaire n’a nullement ébranlé le duo dans leur envie de travailler et de satisfaire le client au mieux. Ils ont développé une formule à l’emporter, qu’il est même possible de venir chercher à cheval pour les plus nostalgiques.

Renaud Degermann est né à Ambilly en 1985. Ayant grandi en vallée Verte et inspiré par un père dans la restauration collective, il décide de suivre un cursus hôtelier dans le service. Après avoir fait des saisons où il sera davantage positionné en tant que barman, c’est en 2007 qu’il décide de reprendre un fonds de commerce. Cette opportunité se concrétise en 2009 avec La Diligence dont Christine ; sa mère, rachète les murs. A la fois au bar et au service, ce dernier œuvrera pour donner une image plus jeune à l’établissement. Son cheval de bataille sera partagé par Julien à qui il propose de devenir associé de La Dili.

Julien Lévêque est né en région parisienne en 1986. A la suite d’une formation hôtelière de deux ans, il part en apprentissage dans un restaurant du Finistère. Tout comme son futur associé, Julien s’est adonné aux saisons qui lui ont permis de découvrir la vallée Verte où il décide de s’installer en 2012. De l’amitié à la collaboration avec Renaud, Julien a franchi le pas pour asseoir sa réputation de chef « avec une cuisine plus éthique et respectueuse du producteur et du consommateur ».

PRESENTATION —

Notre histoire

Reconverti en bar après la guerre, ce lieu tenu par Edmond Sonneville était un véritable passage obligé entre 1970 et le début des années 90, avec une clientèle en provenance des différentes vallées alentours et même de la région. Le succès de sa fréquentation venait principalement de sa triple activité de bar, bureau de tabac et salle de jeux ainsi que d’un rituel original et «bon enfant» que Renaud Degermann, gérant actuel associé à Julien Lévêque, aime partager. « La spécialité d’Edmond était d’organiser une soirée de départ avant le service militaire en coupant une mèche de cheveux de chaque appelé. On attachait cette dernière sur la corne d’un trophée de tête de bœuf qu’on collait sur le front de son propriétaire à son retour sous présentation de la quille avec, en prime, une bière offerte. »

Au début des années 90, son épouse, Nicole, récupère le fonds de commerce ainsi que le bâtiment. Elle propose un concept de bar-restaurant avec un menu du jour et une carte variée au sein d’une salle à manger remplaçant la salle de jeux et ses souvenirs d’antan. Le concept sera pérennisé depuis la reprise par Danielle Thomas du milieu des années 90 à 2009. Le fonds de commerce est ensuite racheté par Christine Vial et son fils Renaud ainsi que Jean-Michel et Jérôme, leurs associés. Nouvelle équipe et nouvelle direction pour l’enseigne avec un arrêt de l’activité PMU, une adaptation de la carte avec des burgers de qualité ainsi qu’un retour aux sources ludiques, fédératrices et intergénérationnelles. Des concerts sont notamment organisés lors de la foire de la Saint-Maurice et de la fête de la musique afin de favoriser l’esprit village.